> Collections du Musée > Les incontournables du Musée
 
numéro d'inventaire :
E. 2000.3.1
Facteur :
Jacobacci Frères
Lieu de fabrication :
Paris, France
Date de fabrication :
1958

Les ateliers Jacobacci ont fabriqué des instruments pour Johnny Hallyday, Eddy Mitchell, Pierre Cullaz, Sacha Distel, Bernard Pagnotti, Francis Cabrel... La popularité de ce modèle fut telle qu’il existe des photographies de Johnny Halliday faisant semblant d’en jouer !

Né en 1931, Roger Jacobacci a commencé à fabriquer des guitares électriques dans l’atelier de son père au début des années 1950. À un rythme d’environ cinquante guitares par mois, fabriquées en exclusivité pour le magasin parisien Major Conn, Roger Jacobacci et son frère André inauguraient en France la production de guitares électriques. Au milieu des années soixante, dans la dynamique de la vague yéyé, l’atelier fabrique des guitares et basses solid body, permettant ainsi aux nombreux groupes électriques d’acquérir des instruments bon marché. En 1963, Roger Jacobacci prend la direction de l’atelier et commence à signer ses instruments du nom de Jacobacci. L’activité de l’atelier cesse en 1994.

Souvenir, composé par Cy Coben (1919-2006), est interprété par Olivier Aude sur la guitare du musée.

L’instrument du Musée de la musique

Histoire

L’esthétique développée par les frères Jacobaci à leurs débuts est largement influencée par les guitares américaines des années 1940. Cette guitare pourrait avoir été inspirée par la guitare ES 150 surnommée Charlie Christian, de la firme Gibson, conçue avant tout pour le Jazz.

Description

La caisse de cette guitare est en érable ondé. La table en épicéa est percée de deux ouïes en forme d’« f ». L’instrument est recouvert d’un vernis blond transparent. Le chevalet est réglable en hauteur, le cordier en métal chromé. Sur le manche en érable est collée une touche en palissandre. Cette guitare ne comporte qu’un micro et deux potentiomètres pour réglage de la tonalité.

État de jeu

Cette guitare est en excellent état.