> Collections du Musée > Les incontournables du Musée
 
numéro d'inventaire :
E.995.7.1
Marque :
Fender
Lieu de fabrication :
USA
Date de fabrication :
1965

Au milieu des années 1950, certains musiciens s’intéressent déjà aux couleurs que permet la distorsion sonore. Bien que ce goût ne s’impose qu’une décennie plus tard, de petits amplificateurs ont été rapidement recherchés, essentiellement par les musiciens de studio, pour leur capacité à produire de la distorsion à faible puissance lorsqu’ils sont poussés à leurs limites (overdrive).

Fondée en 1946, la Fender Electric Instrument Company commence son activité par la production d’amplificateurs et de guitares hawaïennes électriques avant l’introduction au début des années 1950 des premières guitares et basses solid body.

Amplificateur à lampes conçu spécialement pour la guitare électrique, le modèle « Princeton Amp » est typique des amplificateurs de la première époque. De faible puissance, il est destiné à l’étude et aux musiciens amateurs.

Le célèbre Johnny B. Goode de Chuck Berry (1926-) est interprété sur les instruments du musée, amplifiés par le « Princeton ». Guillaume Bertran et Teddy Alexandre sont aux guitares, Annick Agoutborde à la guitare basse et Denis Desbrières à la batterie.

L’instrument du Musée de la musique

Description physique

Réalisé en 1965, cet amplificateur est la refonte de l’un des plus anciens modèles de la gamme Fender (au catalogue de la firme dès 1947). Très populaire dans les années soixante, surnommé « black pannel » par les musiciens, ce modèle est équipé d’un circuit de trémolo (par variation du volume) réglable en vitesse et intensité.

État de jeu

Le coffre en contreplaqué (405 x 510 x 240 mm.) est ouvert sur l’arrière et gainé de vinyle noir Tolex. La façade est composée d’une toile acoustique Silver portant le logo de la marque Fender et d’un panneau de commande incliné en métal noir dit « Blackface » regroupant les commandes et connexions : entrées instruments et potentiomètres. Au dos de l’amplificateur se trouvent le sélecteur de tension, la mise à terre, le fusible, l’interrupteur de mise en fonction, la connexion du haut-parleur interne et d’une enceinte externe, la connexion d’une pédale de vibrato. Le haut-parleur Oxford de 25 cm. est situé sur la face supérieure. Il développe une puissance de 20 watts réels

L’amplificateur est en très bon état de conservation.