> Dossiers pédagogiques > Repères musicologiques > Musiques du monde > Instruments > Asie intérieure

tar

Tar

En savoir + sur...

Contextes culturels : Asie intérieure

Azerbaïdjan
Turquie

Musiques : Asie intérieure

Mugam
Zeybek

Instruments : Asie intérieure

Gaval
Kamancha
Tar
Saz
Zurna
Une famille

Tar, terme d'origine persane, signifie « corde ».

Le tar est un luth à long manche de la famille des rabab (qui existaient en Perse au moins depuis le XVIe siècle). Cette grande famille des rabab est présente notamment en Asie Centrale, au Caucase et en Iran.

Rabab, Paris, Bnf, département des manuscrits orientaux

 

 

Le tar, tel qu'on le connaît aujourd'hui, a dû apparaître en Iran au début du XIXe siècle. Il aurait été divulgué au Caucase dans les années 1850-1860 où il était joué par les Arméniens, les Géorgiens et les Azéris.

De nos jours, le tar est joué dans le Caucase par les Azéris et les Arméniens, en IranEcoutez le tar d'Hossein Alizadeh dans un air kurde et en Asie CentraleVisionnez le tar dont s'accompagne Asadullâh Atâ'ullâev (Ouzbékistan). Son apparence peut varier d'une région à l'autre, notamment dans la forme et la taille des ouvertures de la caisse de résonance double.

 

Târ iranien

Ja'far-e San'at, Téhéran, vers 1960

E.997.7.2

© Cité de la musique - Photo : Jean-Marc Anglès

 
 Texte de Estelle Amy de la Bretèque