> Dossiers pédagogiques > Repères musicologiques > Musiques du monde > Instruments > Afrique occidentale

xalam

Xalam
Impossible d'#EXEC le fichier en raison de l'absence de l'autorisation EXECUTE
Description, jeu et circonstances

Xalam joué par Barou Sall

Nommé différemment selon les régions d’Afrique occidentale, le luth a un nombre de cordes et une taille de caisse variables.
Au Sénégal il est appelé xalam ; il présente une caisse naviforme recouverte de peau de chèvre ou de bœuf. Quatre ou cinq cordes sont tendues sur le manche au moyen d’anneaux en cuir, elles sont pincées avec l’ongle par le musicienRegardez le xalam du concert de Baaba Maal. Ce dernier peut enrichir les sons en donnant des coups secs sur la caisse de résonance.

Le xalam est par excellence l’instrument des griots, les musiciens professionnels.
Autrefois, ils en jouaient en l’honneur du souverain et de la reine ; aujourd’hui lors du mariage ou des réjouissances.

 
 Texte de Luciana Penna-Diaw