> Dossiers pédagogiques > Repères musicologiques > Musiques du monde > Instruments > Afrique occidentale

balà

Bálá

En savoir + sur...

Contextes culturels : Afrique occidentale

Afrique occidentale
Mauritanie
Niger
Sénégal

Musiques : Afrique occidentale

Azâwân: musique des griots maures
Musiques des Peuls WoDaaBe

Instruments : Afrique occidentale

Ardîn
Bálá
Kora
Sabar
Tama
Tbal
Tidinît
Xalam
Description

 


Xylophone balafon

Anonyme, Sénégal, 20e

E.980.2.674

© Cité de la musique - Photo : Jean-Marc Anglès

 

Le xylophone bálá est communément nommé balafon en France, ce terme provient de la déformation du mot báláfólá qui signifie « joueur de bálá » en langue malinké.

Selon les régions, cet instrument peut présenter un nombre variable de lames de différentes longueurs disposées sur un cadre en bois. Sous les lames sont fixés des résonateurs en calebasse. Chacune est percée, vidée, séchée et munie de mirlitons en cocon d’insectes, ce qui permet d’enrichir le timbre de l’instrument.

Xylophone balafon : mirliton appliqué sur le résonateur en calebasse

Anonyme, Sénégal, 20e

E.980.2.674

© Cité de la musique - Photo : Jean-Marc Anglès


 
 Texte de Luciana Penna-Diaw