> Dossiers pédagogiques > Repères musicologiques > Musiques du monde > Instruments > Afrique occidentale

ardin

Ardîn

En savoir + sur...

Contextes culturels : Afrique occidentale

Afrique occidentale
Mauritanie
Niger
Sénégal

Musiques : Afrique occidentale

Azâwân: musique des griots maures
Musiques des Peuls WoDaaBe

Instruments : Afrique occidentale

Ardîn
Bálá
Kora
Sabar
Tama
Tbal
Tidinît
Xalam
Description de l'ârdîn

 

 

L'ârdîn est une harpe qui comporte :

  • une caisse hémisphérique, coupée dans une calebasse de 40 à 50 cm de diamètre et recouverte d'une peau légère qui peut être décorée ;

  • de douze à quatorze cordes en nylon, tendues entre deux pièces de bois cylindriques : le cordier, solidaire de la table, et le manche qui reçoit de petites chevilles en bois peu ajustées dont la rotation est empêchée par les noeuds qui y retiennent les cordes.

Il s’agit d’un instrument particulièrement original. Sa structure diffère entièrement de celle des harpes-luths d’Afrique occidentale (koraVisionnez Boloba par Sekou Kouyate et M'bady Kouyate des griots, simbi ou bolon des chasseurs) même si sa caisse est constituée d’une calebasse comme chez ceux-ci. Certaines harpes arquées d’Afrique Centrale se rapprocheraient un peu plus de l’ârdîn dont elles ont notamment le système particulier de chevilles. On ne trouve rien d’équivalent plus au nord.

 
 Texte de Michel Guignard