> Dossiers pédagogiques > Repères musicologiques > Musiques du monde > Musiques > Musiques d'Asie du Sud

Musique hindoustanie

Musique hindoustanie

En savoir + sur...

Contextes culturels : Asie du Sud

Inde

Musiques : Asie du Sud

musique hindoustanie
Khyal

Instruments : Asie du Sud

Le raga

 

Qu'est-ce qu'un raga ?
Le mot raga dérive de la racine sanscrite ranj qui signifie : « ce qui affecte ou ce qui colore l'esprit et qui procure du plaisir ». Mentionné pour la première fois dans la littérature musicale il y a plus d'un millénaire, ce terme recouvre un concept ouvert au sein duquel l'association d'une structure musicale avec un état émotionnel particulier, une saison ou un moment de la journée, est aussi importante que sa forme mélodique. Le but premier d'un raga est de procurer un ravissement esthétique en offrant à l'auditeur une « saveur » (rasa) à goûter. Cette notion de saveur est au cœur de la pensée esthétique de l'Inde et joue un rôle essentiel dans toutes les disciplines artistiques.

Un raga est bien plus précis et plus riche qu'un mode ou qu'une simple gamme et en même temps bien moins figé qu'une mélodie donnée. D'une manière plus générale, un raga peut être regardé comme un cadre mélodique approprié à la composition et à l'improvisation, une entité musicale dynamique possédant une forme unique, incarnant une seule idée musicale. Un raga rassemble un grand nombre de thèmes composés par les grands poètes-compositeurs d'autrefois, ce qui n'empêche pas les musiciens créatifs d'aujourd'hui de composer de nouveaux airs et de générer ainsi une variété infinie de séquences mélodiques dans le cadre d'un raga donné.

 
 Texte de Philippe Bruguière