> Dossiers pédagogiques > Repères musicologiques > Musiques du monde > Contextes Culturels > Contextes Culturels : Asie intérieure

Azerbaïdjan

Azerbaïdjan

En savoir + sur...

Contextes culturels : Asie intérieure

Azerbaïdjan
Turquie

Musiques : Asie intérieure

Mugam
Zeybek

Instruments : Asie intérieure

Gaval
Kamancha
Tar
Saz
Zurna
Introduction

 

L’Azerbaïdjan, « pays du feu », a été un important foyer de zoroastrisme, en particulier sur la côte de la mer Caspienne. Ses caractéristiques culturelles caucasiennes ont été marquées tour à tour par Byzance, par la Perse, puis par l’Empire ottoman. Depuis le XIXe siècle et la conquête du Caucase par la Russie tsariste, puis par la Russie soviétique, de nouvelles influences se font sentir. Aujourd’hui, les Azéris d’Azerbaïdjan (de nombreux autres peuples, très minoritaires, y cohabitent) parlent une langue turcique et sont en majorité musulmans chiites.

Les musiques traditionnelles de l’Azerbaïdjan peuvent être réparties en deux catégories : les musiques « professionnelles » – pratiquées par des musiciens hautement qualifiés et entraînés – et les musiques « non professionnelles » – qui ne nécessitent pas forcément un apprentissage auprès d’un maître pendant des années. Une troisième catégorie regroupe les musiques de l’Azerbaïdjan soviétique et post-soviétique. Il s’agit surtout de musiques urbaines qui rassemblent des éléments musicaux de tous les styles, y compris des influences occidentales.

Page suivante >>

 
 Texte d'Estelle Amy de la Bretèque