> Dossiers pédagogiques > Repères musicologiques > Musiques du monde > Contextes Culturels > Afrique occidentale

Niger

Niger

En savoir + sur...

Contextes culturels : Afrique occidentale

Afrique occidentale
Mauritanie
Niger
Sénégal

Musiques : Afrique occidentale

Azâwân: musique des griots maures
Musiques des Peuls WoDaaBe

Instruments : Afrique occidentale

Ardîn
Bálá
Kora
Sabar
Tama
Tbal
Tidinît
Xalam
Le Niger et sa population

 

Les frontières de la République du Niger, pas plus que celles des autres États africains, ne délimitent à proprement parler une aire culturelle.


La population nigérienne, qui s’élève à onze millions d’habitants, comprend en effet principalement huit groupes ethno-linguistiques : les Haoussa, majoritaires, peuplent la partie centre-sud du pays ; les Zarma-Songhay, seconds en nombre, sont à l’ouest, de part et d’autre du fleuve Niger, et les Gourmantché, peu nombreux, à l’extrême sud-ouest ; les Kanouri (ou Béri-Béri) vivent à l’extrême est du pays, près du Lac Tchad ; les Peuls sont disséminés sur l’ensemble du territoire, tantôt sédentaires dans le sud, tantôt transhumants ou purs nomades, tels les WoDaaBe de la zone sahélienne ; enfin, entre Sahara et Sahel se trouvent les Touareg et les Arabes Kunta pour la partie occidentale, les Toubou (ou Téda) ainsi que les Arabes Shuwa et Uled Sliman pour la partie orientale.


Mais la totalité de ces populations est aussi présente dans les différents pays limitrophes : en Libye et en Algérie (Arabes et Touareg), au Mali (Songhay, Touareg et Peuls), au Burkina Faso (Songhay, Touareg, Peuls et Gourmantché), au Bénin (Peuls), au Nigeria (Haoussa, Peuls et Kanouri) et au Tchad (Kanouri, Toubou et Peuls).

page suivante >>

 
 Texte de Sandrine Loncke