> Dossiers pédagogiques > Repères musicologiques > Musiques du monde > Contextes Culturels > Contextes culturels : Caraïbes

Trinidad

Trinidad et Tobago

En savoir + sur...

Contextes culturels : Caraïbes

Caraïbes
Trinidad et Tobago

Musiques : Caraïbes

Calypso

Instruments : Caraïbes

Pan/steeldrum
Le pays

 

Les îles de Trinidad et Tobago (5 128 km2) abritent environ 1 300 000 habitants à l’extrême sud des Caraïbes. Leur peuplement très cosmopolite s'explique par leur histoire politique:

· Ve siècle av. J.C. : présence attestée d'amérindiens à Trinidad.

Carte des Caraïbes Cuba Trinidad et Tobago

· 1498 : découverte de l'île par Christophe Colomb. Trinidad devient espagnole. La population précolombienne (Arawaks, Caribs) est progressivement décimée par les colonisateurs. Peu peuplée, Trinidad sera longtemps moins exploitée que les autres îles de la région.
· Fin XVIIIe : pour accroître la main d'œuvre, les colons espagnols encouragent la venue de planteurs d'origine française et de leurs esclaves africains en provenance des Antilles. Devenus majoritaires, les immigrants diffusent des éléments culturels tels que la langue créole, le carnaval et certaines formes musicales.
· 1797 : Trinidad devient britannique.
· 1838 : abolition de l'esclavage.
· 1845 : pour faire baisser le coût de la main d'œuvre, les colons font venir massivement des immigrants d'Inde (jusqu'en 1917) et aussi d'Afrique, du Venezuela ou d'autres îles des Caraïbes (immigration poursuivie durant le XXe siècle) et même marginalement de Chine. Aujourd'hui, les descendants d'immigrés indiens (40%) ont souvent gardé des activités agricoles, tandis que les descendants africains (39%) sont plutôt devenus ouvriers et artisans. Tous ont accès à la classe moyenne – longtemps occupée par les métis (18%) – mais plus difficilement à la gestion des ressources naturelles et des nombreuses industries de ce pays.
· 1899 : Tobago est rattachée à Trinidad.
· 1962 : Trinidad et Tobago devient une république indépendante.

 
 Texte d'Aurélie Helmlinger