> Dossiers pédagogiques > Repères musicologiques > Jazz

Orchestre national de Jazz : "10 ans déjà"

(02/07/1996)

 Ecouter le concert

Porté sur les fonds baptismaux à l’occasion d’un concert au théâtre des Champs-Élysées, le 3 février 1986, l’Orchestre national de jazz a été créé grâce au soutien du ministre de la Culture de l’époque, Jack Lang, et de Maurice Fleuret, directeur de la Musique. Regrettablement limité à une seule année, le mandat du premier directeur artistique François Jeanneau permit d’imposer l’idée d’une grande formation de jazz subventionnée jouant un répertoire original. Succédèrent au saxophoniste à cette position, Antoine Hervé (1987-1989), Claude Barthélemy (1989-1991), Denis Badault (1991-1994) et Laurent Cugny (1994-1997).

En juillet 1996, les dix ans de l’ONJ furent célébrés au cours d’un concert unique à la Cité de la musique. Le directeur de l’orchestre, Laurent Cugny, avait demandé à ses quatre prédécesseurs de lui soumettre une œuvre de leur main à cette occasion. C’est ainsi que la formation qu’il avait constituée à la fin de l’année 1994 interprète successivement Dix ans déjà composé par François Jeanneau, Sage et raisonnable de Claude Barthélemy, Rue des Lombards d’Antoine Hervé et Lady Zan de Denis Badault. Au préalable, l’ONJ avait joué Les Amis italiens, une longue pièce écrite par Laurent Cugny destinée à mettre en valeur deux solistes italiens arrivés de fraîche date en France : le saxophoniste Stefano Di Battista et le trompettiste Flavio Boltro. En guise de conclusion, ce concert anniversaire se termine par One More Useless Experience, composition de Claude Barthélemy sur laquelle se font entendre en soliste les quatre anciens chefs ayant eu la responsabilité de l’orchestre.