> Dossiers pédagogiques > Repères musicologiques > Jazz

Eric Watson & Linda Sharrock : les classiques de Duke Ellington

Hommage à Mr. Ellington (08/11/1997)

 Ecouter le concert

Longtemps, Duke Ellington a fait éditer la plupart de ses compositions en partition pour chant et piano. La voix – féminine surtout – a d'ailleurs toujours eu une place essentielle dans sa musique. Il aimait les « sophisticated ladies », les improvisatrices subtiles aux voix sensuelles et colorées. La chanteuse Ivie Anderson – qui fut aussi sa compagne et qui a créé une bonne part de ses grands classiques – était considérée à part entière comme un des musiciens de l'orchestre – ses solos étaient d'ailleurs souvent interprétés sans paroles... C'est en chantant ainsi, en onomatopées, que Linda Sharrock s'est d'abord fait connaître, aux côtés du saxophoniste Pharoah Sanders puis avec son premier mari le guitariste Sonny Sharrock et le flûtiste Herbie Mann. Mais par la suite, elle s'est convertie aux textes et aux mélodies du répertoire des « standards ». Elle a notamment enregistré un magnifique album de ballades avec le pianiste Eric Watson, ce qui constitue l'essentiel de ce récital. Eric Watson est un des musiciens les plus complets de la scène parisienne actuelle : improvisateur virtuose en solo ou en trio, compositeur fécond mais aussi interprète du répertoire pianistique de Brahms à Berg en passant par Ives ou Scriabine. On peut attendre d'un tel duo une relecture vraiment enrichissante des « standards » ellingtoniens.

Gérald Arnaud

[extrait de notes de programme]