> Dossiers pédagogiques > Instruments du Musée

Histoire de l'instrument...

Les origines


L’existence des harpes est attestée depuis des millénaires. Les plus anciennes ont été retrouvées en Asie mineure à l'époque des premières dynasties sumériennes (cimetière royal de Ur, 2500 avant notre ère).

Sur le continent africain, plus précisément en Egypte, plusieurs types de harpes sont représentés sur de nombreux reliefs dès l'Ancien Empire et se développent durant le Moyen et le Nouvel Empire en une grande variété de formes aux proportions parfois imposantes. Elles figurent également sur des peintures rupestres du massif saharien de l’Ennedi, situé au nord-est du Tchad et dont les plus anciennes représentations remontent au IVe millénaire.

Dans les îles cycladiques, Thera, Naxos et principalement l’îlot de Keros, ont été retrouvées huit petites figurines de marbre, datées 3200 à 2800 avant J.C, représentant des harpistes assis jouant une harpe triangulaire dont la structure est fort différente des harpes arquées sumériennes ou égyptiennes de la même époque.

L’apparition des harpes, postérieure aux idiophones et aux aérophones, marque un développement notoire dans l'histoire de la musique : elle permet au musicien d’expérimenter l’univers de la mélodie, de s’accorder à l’autre instrument qu’est la voix.