> Dossiers pédagogiques > Instruments du Musée

Pièces les plus emblématiques du musée

Violon, Pierre Jean Henri Hel, Lille, 1924

Numéro d'inventaire : E.995.25.1

Ecoutez... Milonga del angel, Astor Piazzolla, Cesar Stroscio, bandonéon, Anne Lecorre, violon Hel, Noberto Pedreira, guitare


Violon, Pierre Jean Henri Hel,
Lille, 1924, E.995.25.1  © Cité de la musique - Photo : Jean-Marc Anglès.

Ce petit violon à la finition très soignée, construit par Pierre Jean Henri Hel (1884-1937) à partir d’un modèle classique inspiré du maître crémonais Giuseppe Antonio Guarneri, (1698-1744), a été donné au Musée la musique en 1955 par le célèbre musicien de jazz, Stéphane Grappelli (1908-1997).

Celui-ci l’avait reçu dans les années trente de Michel Warlop, musicien classique et pionnier du violon jazz qui était admiratif du talent de ce jeune débutant.

Deux décennies plus tard, vers 1956, Grappelli enregistrait encore sur ce violon avec l’orchestre de Duke Ellington.  

Un vernis souple jaune orangé recouvre l’instrument. La table est en épicéa aux veines moyennes et le fond en érable, ainsi que les éclisses, le manche et le cheviller.  

En 1924, l’année de construction de ce violon, le virtuose Georges Enesco (1881-1955) fait une tournée aux Etats-Unis puis à Paris sur un violon de la production de Pierre Jean Henri Hel.  La presse reconnait la qualité sonore de ses instruments, joués également par d’autres violonistes de renom (Eugène Ysaïe, Robert Hecquet et Jacques Thibaud).

fermer
Votre nom :

Votre email :

Destinataire :

Message :
fermer
fermer
URL :
fermer