> Dossiers pédagogiques > Instruments du Musée

Histoire de l'instrument...

La lutherie allemande

 



La lutherie allemande est surtout implantée à l’origine dans trois régions proches de montagnes, à cause de l’abondance des bois :

. dans le sud de la Saxe, au pied de l’Erzebirge, une trentaine de luthiers sont installés dès 1550.

. près des Alpes (Bavière méridionale, Tyrol) et en particulier à Füssen.

. à proximité des Vosges et notamment dans deux villes qui ne deviendront françaises qu’au XVIIIe siècle : Nancy et Mirecourt.  

 Ce n’est cependant que vers la seconde moitié du XVIIe siècle que les luthiers allemands commencent à être réputés.  

Le plus célèbre d’entre eux est le luthier tyrolien Jacob Stainer (1617 ?-1683). Avec son compatriote Matthias Alban (1634-1712) et son meilleur élève Matthias Klotz (1653-1743) à Mittenwald, ils vont fusionner les techniques de fabrication italienne et allemande : les éclisses ne sont plus encastrées mais collées, les voûtes de la table d'harmonie et du dos sont moins hautes…  

Les caractéristiques régionales disparaissent au XIXe siècle et la facture évolue vers un style international fortement inspiré par celui de Crémone.

fermer
Votre nom :

Votre email :

Destinataire :

Message :
fermer
fermer
URL :
fermer