> Dossiers pédagogiques > Instruments du Musée

Histoire de l'instrument...

Maurice Martenot




 

Maurice Martenot (1898-1980), est célèbre pour avoir inventé et réalisé, un an après Theremin, l’un des premiers instruments électroniques : l’onde qui porte son nom. Mais il s’illustre aussi dans une carrière de pédagogue. Auteur d’une Méthode pour l’enseignement des ondes musicales (1952) il se préoccupe de la pédagogie musicale sur le plan général et fonde une école à Neuilly-sur Seine où est enseignée la fameuse Méthode Martenot.

A 18 ans, pendant la première guerre mondiale, il est enrôlé comme opérateur radiotélégraphiste. Il se passionne pour les sons purs. Devenu violoncelliste professionnel après la guerre, il s’intéresse, aux côtés de ses sœurs Madeleine et Ginette, aux nouvelles formes de pédagogie musicale. Il assiste au congrès international d’éducation nouvelle de Villebon, en 1924 et rencontre le violoncelliste russe Youri Bilstin qui lui enseigne la relaxation.  

Il reste fasciné par les ondes radio et entame des recherches qui le conduiront, en mai 1928, à présenter le premier modèle d’onde. Sept modèles se succèderont jusqu’à l’apparition des modèles à transistors dans les années 70-80, améliorant techniques, justesse et sonorité. En 1938, il dépose, avec le musicologue Alain Daniélou, un brevet pour une onde destinée à étudier et interpréter les différents modes des musiques d l’Inde. Le modèle « Daniélou » ou « Tagore » est fabriqué en un exemplaire unique.  

La construction des ondes se poursuit après la disparition de Maurice, par son assistant Marcel Manière. En 1992, 10 exemplaires d’un modèle numérique sont construits sur la demande du Ministère de la culture. Depuis leur création, environ 400 instruments, tous modèles confondus, ont été construits.  

Le succès de l’onde lui donne une place singulière dans l’histoire de la musique. Plusieurs compositeurs de renom ont écrit des pièces (plus d’un millier) pour cet instrument et son enseignement au sein des classes de conservatoire n’a jamais cessé depuis 1947, date à laquelle Maurice Martenot devient le professeur attitré au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Madame Ginette Loriot lui succède et Madame Valérie Hartmann-Clavérie est actuellement en charge de la classe.  

Dans les années à venir, les musiciens risquent de se heurter au manque d’instruments en état de jeu car la fabrication s’est pratiquement arrêtée. Le Musée de la musique à Paris conserve cinq ondes de différents modèles et plusieurs éléments constitutifs (amplificateur, haut-parleur, palmes) dans ses collections. Il archive également les plans, les croquis, les descriptifs, les cahiers des différents modèles d’ondes provenant de l'atelier de la Maison Martenot à Neuilly.