> Dossiers pédagogiques > Instruments du Musée
 
Luth sitari,
anonyme, Inde, XIXe siècle, E.292 bis,
© Cité de la musique - Photo : Jean-Marc Anglès

C'est en Orient que l'on trouve les premiers témoignages sur les origines du luth.

Instrument facilement transportable, le luth s'est largement répandu dans tout le continent asiatique jusqu'en Afrique de l'ouest. Il s'est alors adapté aux traditions musicales locales, transformant sa forme et sa sonorité et adoptant à chaque fois un nom différent.

Instrument soliste, il accompagne le chant et peut occuper une place au sein d'un ensemble instrumental.

Le Musée de la musique est riche d'une collection de 88 luths originaires du Moyen-Orient (Syrie, Iran, Egypte), du Sous-continent indien, d'Extrême-Orient (Chine, Japon), témoins d'une histoire musicale passionnante.

Quelques exemples…