> Dossiers pédagogiques > Instruments du Musée

Instruments du Musée...

Basse de viole, Nicolas Bertrand, Paris, 1720

Numéro d'inventaire : E. 0690

Basse de viole, Nicolas Bertrand, Paris,1720, E.0690
© Cité de la musique - Photo : Jean-Marc Anglès

Cette splendide viole a suscité l' intérêt de très nombreux luthiers qui, à la recherche de bons modèles de basses pour le continuo, l'ont étudiée à différentes reprises.

Elle a servi en particulier de modèle à une production en série fabriquée à Mirecourt.

Nicolas Bertrand a été considéré par ses pairs comme un maître et est resté longtemps l'un des plus appréciés pour la qualité de son travail et celle de son vernis. Peu d'instruments de ce luthier nous sont parvenus, ce qui fait de cette basse un témoignage précieux.

L'instrument se caractérise par un souci d'efficacité et une économie remarquable de moyens. Le vernis brun sombre qui le recouvre lui confère un aspect austère, héritier du siècle précédent.

La grande simplicité du décor étonne, à l'exception d'une tête féminine sculpée, d'une élégance extrême : celle-ci est coiffée d'un diadème et une partie de sa chevelure est mêlée de feuillage.

La viole est montée de sept cordes fixées sur sept chevilles de palissandre. Le manche se compose de deux pièces d'épicéa à fibres fines. La touche est en érable plaquée d'ébène.

fermer
Votre nom :

Votre email :

Destinataire :

Message :
fermer
fermer
URL :
fermer