> Dossiers pédagogiques > Instruments du Musée

Instruments du Musée...

Basse de viole, Joachim Tielke, Hambourg, 1697

Numéro d'inventaire D.AD.23461

Basse de viole, Joachim Tielke, Hambourg, 1697, D.AD. 23461
© Cité de la musique - Photo : Jean-Marc Anglès

Cette basse de viole est remarquable par la noblesse de sa décoration.

Fabricant de violes mais aussi de luths, Joaquim Tielke s'est spécialisé dans la facture d'instruments de prestige faits en bois précieux, (ici le palissandre), et décorés de marqueteries dans le goût des facteurs vénitiens qui l'ont précédé comme Sellas, Koch, ou Dieffopruchar (Tieffenbrucker) dont il continue la tradition en renouvelant le style ornemental.

Cette basse de viole à sept cordes a été transformée en violoncelle, probablement au XIXe siècle.

Le manche a été rétréci en largeur, tandis que subsistent au talon des plaques d'ivoire sculptées de rinceaux en bas relief.

Un tête de femme de style directoire avait été ajoutée en haut du chevillier mais elle a été masquée par un cache muséographique pour redonner au manche son aspect d'origine.

La caisse a gardé ses dimensions originelles. Le fond voûté est constitué de treize côtes de palissandre séparées par des filets d'ivoire.

La table, en épicéa, est habilement recouverte d'un vernis marron assorti au palissandre. Un filet de bois noir-blanc-noir incrusté à trois brins renforce les bords.

 Le contour de la table est souligné par un filet d'ivoire, ainsi que celui du fond et les arrêtes des éclisses.

fermer
Votre nom :

Votre email :

Destinataire :

Message :
fermer
fermer
URL :
fermer