> Dossiers pédagogiques > Instruments du Musée

Histoire de l'instrument

La viole au temps de Lully



Sous le règne de Louis XIV, au temps du triomphe de Lully (1632-1687), l’usage de la viole s’éloigne progressivement du jeu en ensemble (ou consort) pour privilégier le jeu en soliste, avec une prédilection pour la basse de viole (ou viole de gambe).


Un brillant répertoire soliste pour basse de viole fait le renom de virtuoses comme Demachy, Jean de Sainte-Colombe, à qui l’on attribue l’ajout d’une septième corde et l’usage des premières cordes filées (pour rendre la viole sonore), Antoine Forqueray (1672-1745) et Marin Marais (1656-1728).

Une floraison de partitions et de méthodes de jeu apparaît : Pièces de viole de Demachy (1685), comprenant un long Avertissement donnant des informations sur la technique, Pièces à deux violes du premier Livre de Marin Marais (1686), Concerts à deux violes Esgales de Sainte-Colombe (vers 1687).

La plupart du temps, ces « Pièces de viole » impliquent une musique pour viole soliste et continuo réalisé soit par une autre viole, soit par le clavecin ou le théorbe. Elles sont composées en suites, souvent introduites par un prélude suivi d’un enchainement conventionnel de danses, écrites en accords suivant la tradition du luth.

Jean Rousseau (1644-1699), dans son Traité de la viole (1687), nous renseigne sur la facture de violes de cette époque et relate le goût pour les violes anglaises que les luthiers français remanient en rajoutant la septième corde. Cette corde grave supplémentaire offre les possibilités techniques exigées par la brillante école des virtuoses français.

Au XVIIIe siècle, malgré l’intérêt que suscitent certains types de violes (dessus, pardessus et quinton), la basse de viole cède la place au violoncelle.

A partir des années 1950, musicologues, luthiers et musiciens contribuent à la résurrection des ?uvres musicales du passé et permettent ainsi à des instruments oubliés (violes, luths, clavecins) de reconquérir leur place sur la scène musicale.

fermer
Votre nom :

Votre email :

Destinataire :

Message :
fermer
fermer
URL :
fermer