> Dossiers pédagogiques > Instruments du Musée

Pièces emblématiques du Musée

Piano à queue, Pleyel & Cie, Paris, 1839

Numéro d'inventaire : E. 977.4.1

Piano à queue, Pleyel & Cie (firme), Paris, 1839,
E.977.4.1
© Cité de la musique - Photo : Albert Giordan

Le piano à queue Pleyel de 1839 (numéro de série 7267) a été joué par Frédéric Chopin, comme en témoigne une plaque en cuivre, fixée sur la face interne de l'abattant du couvercle, qui stipule que le célèbre pianiste « a composé sur ce piano, qui lui a servi pendant deux ans » et donne une liste d'œuvres.

Certaines compositions citées (Nocturne en sol mineur, Marche funèbre en si bémol mineur, Scherzo en ré bémol mineur), antérieures à la date de fabrication de l'instrument, n'ont pu être élaborées sur celui-ci.

Selon toute vraisemblance, ce piano a été mis à la disposition de Chopin par Camille Pleyel entre 1839 et 1841 par la comtesse d'Obreskoff, amie de Chopin, puis acheté à sa mort, en 1862, par la maison Pleyel qui désirait le présenter dans ses salons, dans un esprit publicitaire.

L'instrument est en acajou chenillé, pourvu d'une mécanique à échappement simple dite « à l'anglaise ». Le clavier couvre six octaves + une quinte (do-sol). Il est muni d'un cadre métallique boulonné et non fondu comme sur les pianos actuels.

fermer
Votre nom :

Votre email :

Destinataire :

Message :
fermer
fermer
URL :
fermer