> Dossiers pédagogiques > Instruments du Musée

Musique de l'Inde du Nord

L'Inde moderne



A la fin du XIXe siècle, émerge dans les grands centres urbains du nord de l'Inde, une classe moyenne dont l'importance s'accroît rapidement. Il est alors de bon ton que les jeunes filles étudient le sitar ou le chant, et nombre de musiciens amateurs recherchent l'enseignement d'un maître.

La musique hindoustanie, qui est encore le privilège d'une élite, connaît un engouement sans précédent et c'est à cette époque que, sous l'impulsion de quelques musiciens de cour, sont entrepris les premiers efforts vers une démocratisation de l'enseignement musical. Calqués sur le système d'éducation britannique, des écoles et collèges de musique voient progressivement le jour dans la première moitié du
XXe siècle.

A la suite des bouleversements politiques qui conduisent à l'indépendance de l'Inde en 1947, disparaissent les Etats princiers qui des siècles durant avaient favorisé le développement d'une culture musicale hautement raffinée.

Privés du soutien financier de leurs protecteurs, les musiciens quittent les cours pour tenter de subvenir à leurs besoins dans des cités en pleine expansion économique. A certains est confié un poste de professeur dans une école ou un collège, d'autres sont employés par la toute récente institution radiophonique nationale - All India Radio - tandis qu'une grande majorité d'entre eux vivent très modestement en dispensant leur enseignement à quelques disciples.

Ces transformations radicales de la vie et du statut des musiciens ont une profonde répercussion sur leur art. Les normes d'appréciation d'une nouvelle audience le plus souvent dépourvue de réelle culture musicale amènent les maîtres à s'adapter à de nouveaux enjeux. Aujourd'hui, comme c'est le cas pour de nombreuses traditions musicales de par le monde, les répertoires se sont standardisés, uniformisés, quand ils ne sont pas tombés dans l'oubli ou en voie d'extinction.

fermer
Votre nom :

Votre email :

Destinataire :

Message :
fermer
fermer
URL :
fermer