> Dossiers pédagogiques > Instruments du Musée

Instruments du Musée

Clavecin, Gaveau, Paris, 1923

Numéro d'inventaire : E.2000.1.1

Clavecin, Gaveau, Paris, 1923, E.2000.1.1
© Cité de la musique - Photo : Jean-Marc Anglès

Le clavecin de 1923 provenant de la Maison Gaveau témoigne du renouveau de la musique ancienne à la fin du XIXe siècle et au début du XXe.

En France, les acteurs de ce mouvement sont des musicologues tels Jules Ecorcheville, Henri Prunières, Paul Brunold mais aussi plusieurs personnalités marquantes du monde musical comme Louis Diemer, Wanda Landowska ou Arnold Dolmetsch. Ils incitèrent les firmes de piano, principalement Pleyel, Erard et Gaveau, à construire des clavecins, qui sont des copies plus ou moins conformes à des modèles anciens.

Cet instrument est un bel exemple des copies que proposait la Maison Gaveau. Portant le numéro 47, décoré dans le style Louis XVI, il est techniquement identique au clavecin numéro 48, conservé au musée des Instruments de Berlin, décoré quant à lui dans le style Louis XV. Les deux claviers de 61 notes (fa-1-fa5) sont inversés. Les six pédales de jeu sont situées sur l'entretoise en X reliant les quatre pieds avant.

Des compositeurs comme Manuel de Falla (1876-1946) avec le Concerto pour clavecin et petit orchestre, ou Francis Poulenc (1899-1963) avec le Concert champêtre ont écrit pour ces « clavecins contemporains ». Dans les années 1960, Elliott Carter (né en 1908), György Ligeti (né en 1923), Luciano Berio (1925-2003) ou encore Maurice Ohana (1914-1992) ont contribué à l'évolution de la musique pour clavecin.

fermer
Votre nom :

Votre email :

Destinataire :

Message :
fermer
fermer
URL :
fermer