> Dossiers pédagogiques > Instruments du Musée

Instruments du Musée

Clavecin, anonyme, France, fin XVIIe siècle

Numéro d'inventaire E.996.33.1

Clavecin, anonyme, France, fin XVIIe siècle
E.996.33.1
© Cité de la musique - Photo : Jean-Marc Anglès

C'est une pièce de la collection exceptionnelle à plus d'un titre :

- par son histoire car elle semble liée, depuis sa fabrication, au château de Bagnols-en-Beaujolais, propriété entre 1619 et 1711 d'une riche famille lyonnaise, les Dugué, dont l'un des membres, Louis Dreux, conseiller royal à la cour de Louis XIV, pourrait être le commanditaire. L'instrument aurait été joué par Madame de Sévigné, lors de son séjour au château en 1673.

- par sa décoration extérieure représentant des peintures « en façon de la Chine » montrant le grand engouement de la fin du XVIIe siècle pour ce type de décor.

- enfin, par son état original et son degré de conservation qui en font un des rares témoins de la facture française du XVIIe siècle.

Les deux claviers sont composés de touches naturelles en ébène aux frontons trilobés et de feintes en os. Le clavecin possède un jeu de 4 pieds et deux jeux de 8 pieds, et une étendue allant de sol-1/si-1 à do5, avec une octave courte. La caisse en noyer à double courbe est structurée par des arcs-boutants. L'instrument constitue un modèle de synthèse des factures italienne et flamande du XVIIe siècle.

La table d'harmonie est décorée de fleurs, fruits, insectes et oiseaux, ainsi que d'une rose en parchemin rehaussé d'or. L'intérieur du couvercle peint représente un paysage campagnard. Les somptueuses décorations extérieures se composent de motifs architecturaux, nautiques, paysagers et animaliers en chinoiseries d'or et d'argent sur fond noir avec incrustations de nacre.

fermer
Votre nom :

Votre email :

Destinataire :

Message :
fermer
fermer
URL :
fermer