> Dossiers pédagogiques > Instruments du Musée

Instruments du Musée

Saxophone MIDI, Yamaha, Japon, 1994

Numéro d'inventaire : E.994.11.3

Saxophone MIDI, Yamaha, Japon, 1994, E.994.11.3
© Cité de la musique - Photo : Albert Giordan

A la fin des années 80, alors que la norme MIDI s'est déjà emparée du monde musical et a révolutionné la facture instrumentale des instruments à clavier (la firme japonaise Yamaha lance en 1983 le DX7, premier synthétiseur numérique), le saxophone entre lui aussi dans l'ère numérique et bénéficie des découvertes technologiques de pointe du géant japonais. La firme Yamaha lance un instrument qui a, dans les grands traits, le dessin d'un saxophone mais est constitué d'un contrôleur à vent MIDI, le WX 11, relié à son générateur de son, le WT 11. L'instrument ne produit pas le son directement mais transmet des données sous forme numérique à un générateur de son MIDI. Ces données correspondent au doigté et à la pression du souffle et des lèvres.

L'instrument utilise le doigté standard Boehm et propose une étendue de 7 octaves. Il est muni de touches qui facilitent l'exécution de certaines difficultés techniques (les trilles, entre autres). Il est possible de maintenir une note tout en jouant une mélodie au-dessus.

Des sons classiques ou futuristes (200 types différents) peuvent être émis par la synthèse FM Yamaha incorporée. Ces effets numériques (réverbération, écho, distorsion...) font de cet instrument une réelle composante de la musique actuelle.

L'apparition de ce nouveau type d'instrument révolutionne la technique de jeu des musiciens et leur offre une plus grande capacité d'expression et de création.

fermer
Votre nom :

Votre email :

Destinataire :

Message :
fermer
fermer
URL :
fermer