> Dossiers pédagogiques > Instruments du Musée

Histoire de l'instrument

Le numérique et l’ère commerciale

Processeur 4X, Sogitec, France, 1980, E.996.29.1 © Cité de la musique - Photo : Jean-Marc Anglès
Synthétiseur DX 7, Yamaha, Japon, 1994, E.994.11.2 © Cité de la musique
Synthétiseur DX 7, Yamaha, Japon, 1994, E.994.11.2 © Cité de la musique

L'industrie des synthétiseurs débute avec deux types d'équipements : les équipements basés sur la synthèse - offrant des possibilités de programmation des sons comme le Synclavier - et les équipements héritiers des orgues électroniques comme le synthétiseur Moog.

Un bouleversement majeur intervient en 1982 avec le lancement par Yamaha du premier synthétiseur numérique : le DX7 - compromis entre le synthétiseur et l'orgue électronique. Comparé aux autres synthétiseurs, il permet d'obtenir des sons plus riches avec moins de manipulation, tout en conservant la fonctionnalité des orgues électroniques (absence de programmation complexe). Il gagne par ailleurs en compacité et en transportabilité. Mais surtout, ses sons numérisés sont beaucoup plus stables que ceux produits par une tension de volt.

Parallèlement, la firme Sequential Circuits développe le Prophet 600, premier instrument à être doté de l'interface MIDI (Musical Interface for Digital Instruments). Les spécifications de ce nouveau standard, caractéristiques d'un souci de codification des principaux gestes musicaux et fonctions de contrôle, permettent de connecter des appareils électroniques de marques différentes et de les faire dialoguer entre eux.

En se démocratisant, le synthétiseur modifie les pratiques musicales. Facilitant le jeu, il permet en effet au musicien amateur d'obtenir satisfaction sans s'astreindre à suivre des cours de solfège ou de technique pianistique. De même, complété par un séquenceur, le synthétiseur va permettre au compositeur de tester ses compositions et ses arrangements pour plusieurs instruments, simplifiant son travail d'harmonisation ou d'orchestration.

fermer
Votre nom :

Votre email :

Destinataire :

Message :
fermer
fermer
URL :
fermer