> Dossiers pédagogiques > Expositions temporaires du Musée

Gainsbourg 2008

Aux armes etc.
 
 


Vue de l'exposition
© Cité de la musique - photo : Sébastien Mathé

En 1979, le directeur artistique de Serge Gainsbourg, Philippe Lerichomme, organise à Kingston en Jamaïque une rencontre avec les musiciens de Peter Tosh, Sly Dunbar, Robbie Shakespeare, et les choristes de Bob Marley, les I Threes.

L’union hétéroclite du talk-over – le chanté-parlé – susurré par Gainsbourg et du rythme reggae produit un album doublé d’un scandale : Aux armes et caetera, dont le single éponyme est une version jamaïcaine de l’hymne national français.

La diffusion du titre provoque l’opposition des milieux conservateurs, dont Michel Droit se fait l’écho violent dans les pages du Figaro Magazine.

Pour aller plus loin

Questionnaire :
Vérifiez vos connaissances
       
Médiathèque de la Cité de la musique - accueil