> Dossiers pédagogiques > Expositions temporaires du Musée

Christian Marclay : Replay

Studio d'écoute
 
 

 

Vue de l'exposition

© Cité de la musique - Photo Matthias Abhervé

Vue de l'exposition

© Cité de la musique - Photo Matthias Abhervé

Vue de l'exposition

© Cité de la musique - Photo Matthias Abhervé


« La musique est une expérience populaire, à travers laquelle tous peuvent communier.
Elle est beaucoup plus populaire que la peinture. Quoi qu’il en soit, dans une
performance, le spectateur a le producteur de sons sous les yeux. Dans mon œuvre, je
me mesure constamment à la contradiction entre la réalité tangible de l’objet d’art en
tant qu’objet et son intangibilité potentielle. D’une certaine façon, l’intangibilité est l’état
parfait, la résultante naturelle de l’éphémère. En musique, cet aspect de l’intangibilité est très libérateur. L’idéal serait que j’exerce un art invisible. »


Au centre de l’exposition, un studio d’écoute propose au visiteur un parcours à travers cet « art invisible » de Christian Marclay, son œuvre musicale extrêmement inventive, afin d’en saisir la diversité.

Très présent sur la scène musicale new-yorkaise, jouant des platines et se présentant comme « turntablist » ou DJ expérimental, Christian
Marclay se produit régulièrement en concert. Il manie en virtuose le découpage
et le collage sonore. Ses improvisations aux platines explorent un
spectre très large, du bruitisme au minimalisme. Ses enregistrements
en solo, du début des années 1980 à nos jours, ou en collaboration avec
Lee Ranaldo, Thurston Moore, Alan Licht, Yoshihide Otomo, Fred Frith,
David Moss, Elliott Sharp, John Zorn ou djTRIO, révèlent une recherche
musicale polymorphe.

Pour aller plus loin

Questionnaire :
Vérifiez vos connaissances
       
Médiathèque de la Cité de la musique - accueil