> Dossiers pédagogiques > Expositions temporaires du Musée

Christian Marclay : Replay

Crossfire 2007

 
 

 

Crossfire

© Christian Marclay

Courtesy galerie Paula Cooper,

New-York

Crossfire

© Christian Marclay

Courtesy galerie Paula Cooper,

New-York

4 projections vidéo synchronisées, couleur, son

8 minutes 30 secondes en boucle

4 écrans de 3,5 mètres de base.

Christian Marclay fait de l’arme à feu l’instrument de percussion privilégié de Crossfire. Les coups de feu de Pulp Fiction de Quentin Tarantino dialoguent avec le pétaradant final de Scarface de Brian De Palma ; Terminator de James Cameron avec A Bullet in the Head de John Woo…

Si Crossfire, avec ses allures de jeu vidéo géant, assouvit d’emblée une soif de grand spectacle, l’œuvre n’offre aucune échappatoire : les protagonistes visent littéralement le spectateur pris au piège.

Au-delà de la fascination pour les armes, puissant ressort de l’industrie cinématographique hollywoodienne et dont l’artiste joue avec humour et glamour, c’est une critique de la société contemporaine et de l’escalade de la violence qui se fait jour derrière ces images à la séduction ambiguë.

Pour aller plus loin

Questionnaire :
Vérifiez vos connaissances
 

 

 

 

   
Médiathèque de la Cité de la musique - accueil