> Dossiers pédagogiques > Expositions temporaires du Musée

Travelling Guitars

Power Chords
 


Vu de l'exposition
© Cité de la musique

Vu de l'exposition © Cité de la musique
Vu de l'exposition
© Cité de la musique

En résonance avec l'exposition Travelling Guitars, l'artiste Saâdane Afif (né en 1970) présente Power Chords, une installation sonore pour onze guitares électriques contrôlées par un système informatique.

Il a demandé à l'artiste Guillaume Stagnaro de réaliser la programmation informatique et au guitariste Nicolu d'enregistrer en studio les compositions aléatoires générées initialement par l'ordinateur.

Chaque guitare émet de manière aléatoire sa propre note afin de composer des riffs sur le principe des

Money chords, succession de trois ou quatre accords qui ponctuent l'histoire du rock et suffisent souvent à faire un tube.

Leur efficacité mélodique et rythmique est ici pourtant altérée par les dissonances et le silence qui font basculer cette partition électrique en un paysage sonore à arpenter autant qu'à écouter.

L'œuvre se déploie dans l'espace, hors du temps. L'écouteur devient promeneur, inscrivant sa déambulation dans les pas de l'artiste Andre Cadere (décédé en 1978) et de ses bâtons colorés.

Les riffs générés par les guitares blanches de Power Chords révèlent leur filiation avec ces bâtons constitués de cylindres de couleurs selon un rythme mathématique secret, ils en sont la transcription musicale.

À l'instar de Cadere qui perturbe ces codes de permutation de couleurs en y introduisant une erreur, afin d'opérer un désordre dans l'intelligibilité d'une construction ordonnée, Saâdane Afif laisse le hasard à l'œuvre, faisant résonner Power Chords en accords sonores incertains constamment renouvelés.

 

Pour aller plus loin

Questionnaire :
Vérifiez vos connaissances
       
Médiathèque de la Cité de la musique - accueil