> Dossiers pédagogiques > Expositions temporaires du Musée

Le Grand Macabre

Introduction
 

Farce funèbre et délirante, inspirée d'un texte des années 30 écrit par Michel de Ghelderode, Le Grand Macabre composé par György Ligeti de 1974 à 1977, est une « œuvre ouverte » aux forces de l'imaginaire, un collage débridé partageant avec l'univers de Bosch et de Breughel tout comme avec celui de Roland Topor ce goût truculent du quotidien qui masque la profondeur de leur réflexion sur le temps.

Vue de l'exposition.
Vue de l'exposition, © Cité de la musique

Vue de l'exposition.
Vue de l'exposition, © Cité de la musique

Plus qu'aucune de ses œuvres, Le Grand Macabre témoigne de la sensibilité de Ligeti aux autres disciplines artistiques et de sa capacité à s'en inspirer dans sa création musicale. Cette exposition rend sensible la richesse des sollicitations esthétiques, littéraires et musicales contenues en filigrane dans l'œuvre. Elle rendra par ailleurs visible, à travers esquisses et éléments de décors qu'en réalisa Topor pour l'Opéra de Bologne en 1978, la profonde connivence existant entre ces deux artistes qui surent transcender leur hantise du temps et de la mort, par le rire et la sensualité, le goût du merveilleux et de la farce, le sens de l'outrance, dans un mélange de lyrisme et d'ubuesque ironie.

Vue de l'exposition.
Vue de l'exposition, © Cité de la musique,

Vue de l'exposition.
Vue de l'exposition, © Cité de la musique

 

Pour aller plus loin

Questionnaire :
Vérifiez vos connaissances
       
Médiathèque de la Cité de la musique - accueil