> Dossiers pédagogiques > Expositions temporaires du Musée

Inde du Nord

Le sitar
 


Sitar, Bangladesh, première moitié du XIXe siècle, Kolkata, Indian Museum,
© Cité de la musique - Photo : Jean-Marc Anglès


Sitar, Bangladesh, première moitié du XIXe siècle, (détail), Kolkata, Indian Museum, © Cité de la musique - Photo : Jean-Marc Anglès


Vue de l'exposition, © Cité de la musique


Dans la première moitié du XVIIIe siècle, la musique de cour est un art sophistiqué encouragé par une élite cultivée.

Malgré de graves désordres politiques, la capitale maintient sa réputation de pôle artistique où s'épanouit une culture indo-musulmane raffinée, dans un univers pittoresque peuplé d'artistes en tout genre.

Cet environnement propice à l'innovation voit naître un instrument appelé setar ou sitar, en raison de sa filiation avec le setar persan (se : trois, tar : cordes).

S'imposant rapidement en milieu urbain pour le plaisir de riches citadins, il est joué par des musiciens entourés de danseuses Il accompagne aussi les troupes de saltimbanques conviées à se produire dans les cours princières.

Au début du XIXe siècle, le sitar est très en vogue dans le nord de l'Inde auprès des musiciens professionnels et amateurs.

Au contact des maîtres de la bin et du rabab, les sitaristes adaptent certaines de leurs techniques de jeu et intègrent des éléments de l'héritage ancien pour développer différents styles et un répertoire original.

La taille et le nombre de cordes du sitar augmentent dans le courant du XIXe siècle, lui offrant de nouvelles possibilités d'expression qui lui donnent ses lettres de noblesse.

Acclamé aujourd'hui sur les scènes internationales, le sitar incarne le passé fécond et la vitalité actuelle de la musique hindoustanie.

Pour aller plus loin
L'ouvrage de référence :
The Voice Of Sarangi  : An Illustrated History Of Bowing In India, Joep Bor, National Centre for the Performing Arts Quarterly Journal, n°15 (3,4)-16 (I), 1986-1987, p.I-183.

Disponible à la Médiathèque

Questionnaire :
Vérifiez vos connaissances
       
Médiathèque de la Cité de la musique - accueil