> Dossiers pédagogiques > Expositions temporaires du Musée

La voix du dragon

Le salon de musique du marquis Yi de Zeng
 
Deux flûtes chi, bambou laqué. Site de Leigudun. Tombe du marquis YI de Zeng, Suizhou, 1978, Hubei. L. : 30,2 cm ; D. : 1,2 cm ; P : 100 g ; L. : 29,3 cm ; D : 1,8 cm ; P : 100 g Musée de la province du Hubei, Wuhan.

La tombe du marquis Yi de Zeng recelait un ensemble inédit de 124 instruments de musique - à cordes, à percussion et à vent - qui renouvelle aujourd'hui notre connaissance de la musique chinoise des temps pré-impériaux, longtemps demeurée subordonnée aux textes et au domaine iconographique, avant de s'enrichir des apports archéologiques.

Ces instruments, témoins organologiques porteurs d'une science musicale développée, permettent en effet d'appréhender la technique de jeu, le répertoire et les fonctions instrumentales, tout en constituant, pour certains, des œuvres à caractère unique, tels que : le carillon bianzhong de 64 cloches, et le carillon bianqing de 32 phonolithes, portant respectivement des inscriptions relatives à la position et au niveau sonore de chaque élément ; la cloche bo offerte au marquis par le roi de Chu ; le tambour suspendu jiangu à piètement, unique en son genre. Accompagnés notamment de cithares se, de flûtes paixiao et chi, ils reposaient dans la chambre centrale de la tombe, formant un véritable orchestre de musique rituelle, tandis que les instruments de la chambre de l'est, comme la cithare qin et l'orgue à bouche sheng - et hormis le rare pentacorde junzhong servant de diapason - permettaient d'interpréter des œuvres à caractère plus intimiste.

 

Deux flûtes chi, bambou laqué, site de Leigudun, tombe du marquis YI de Zeng, Suizhou, 1978, Hubei, Musée de la province du Hubei, Wuhan, © I.E.A.C, Midi-Pyrénées
Détail des bambous sur une flûte syrinx paixiao. Période des Royaumes Combattants (475-221 av. J-C.). L.: de 5,4 cm à 22,8 cm ;larg. totale : 13,8 cm.
Détail des bambous sur une flûte syrinx paixiao, période des Royaumes Combattants (475-221 av. J-C.), © I.E.A.C, Midi-Pyrénées
Détail des chevilles à section carrée de la cithare se à 25 cordes et chevalets mobiles, bois laqué. L. : 167,3 cm ; H. : 13,7 cm ; Période du Royaume des Combattants.
Détail des chevilles à section carrée de la cithare se à 25 cordes et chevalets mobiles, bois laqué, © I.E.A.C, Midi-Pyrénées

 

Pour aller plus loin

Questionnaire :
Vérifiez vos connaissances
       
Médiathèque de la Cité de la musique - accueil