> Dossiers pédagogiques > Expositions temporaires du Musée

La voix du dragon

Les cloches de carillon
 
Cloche yongzhong à protubérances aloongées. bronze. Fin des Zhou occidentaux (v.XIème-771 av. J-C.). H : 61 cm ; D : 29,9 * 21,5 cm ; P. : 27,5 kg ;  Musée de la province du Hubei, Wuhan.
Cloche yongzhong à protubérances allongées, bronze, fin des Zhou occidentaux (v.XIe-771 av. J-C.), musée de la province du Hubei, Wuhan, © I.E.A.C, Midi-Pyrénées

Cloche yongzhong. Bronze. Fin des Zhou occidentaux (v. XIème-771av. J-C.) H. : 38,5 cm ; D. : 20,6 * 17 cm. P :  11kg ; Musée régional de Jingzhou. Cloche yongzhong à protubérances allongées, bronze, fin des Zhou occidentaux (v.XIe-771 av. J-C.). musée régional de Jingzhou, © I.E.A.C, Midi-Pyrénées

Parmi les diverses catégories de cloches de carillon, les yongzhong occupent une place centrale. Elles se composent d'un corps de section ovale et d'un manche muni d'un anneau pour une suspension inclinée. Frappées au centre et sur les zones latérales, elles permettent l'émission de deux notes différentes dont l'intervalle correspond à une tierce majeure ou mineure.

Au cours des premières dynasties chinoises, la « musique suspendue » - soit les carillons de cloches et de phonolithes  - accompagnant les cérémonies de sacrifice ou les banquets, et régie par des règles strictes que mentionne le Zhouli ou Rites des Zhou, est réservée aux aristocrates. Aussi les carillons de cloches évoluent-ils considérablement sous les Zhou, tant par le nombre que par le perfectionnement sonore des cloches : composés de trois à cinq éléments au début de la dynastie (XIe -Xe siècles avant J.-C.), ils atteignent par la suite des tailles considérables, comme le prouve le carillon bianzhong du marquis Yi de Zeng, daté du Ve siècle avant J.-C. Ses soixante-quatre cloches yongzhong à deux tons formant une gamme de douze notes séparées par des intervalles d'un demi-ton, témoignent d'un système harmonique très savant.

Ainsi, de simples instruments à percussion au début des Zhou, les cloches de carillon se transforment ensuite en instruments d'expression mélodique élaborés.

 

 

Pour aller plus loin

Questionnaire :
Vérifiez vos connaissances
       
Médiathèque de la Cité de la musique - accueil