> Dossiers pédagogiques > Expositions temporaires du Musée

La voix du dragon

Les cloches fanzhong aux sons harmonieux
 
Cloche taoïste. Bronze. Dynastie des Song du Nord (960-1127). H : 25,1 cm ; D. : 19,1 cm ; P. : 5,12 kg ; Musée des Anciennes Cloches du temple de la Grande cloche, Beijing.
Cloche taoïste,
musée des Anciennes Cloches du temple de la Grande cloche, Beijing, © I.E.A.C, Midi-Pyrénées

Cloche bouddhique. Bronze- Ere Xuande (1426-1435) de la dynastie Ming. H : 19,8 cm ; D. : 13 cm ; P. : 0,5 kg ; Musée des Anciennes Cloches du temple de la Grande cloche, Beijing.

Cloche bouddhique,
musée des Anciennes Cloches du temple de la Grande cloche, Beijing, © I.E.A.C, Midi-Pyrénées

Les fanzhong se caractérisent par une coupe transversale circulaire, un rapport du diamètre de la bouche à la hauteur relativement précis - de l'ordre de 0,7 -, une jupe suffisamment épaisse pour résister aux fortes percussions, un corps divisé en plusieurs sections et un anneau de suspension pulao souvent composé de deux dragons. Leur forme est dictée par le concept chinois du son qui doit être unique, à la fois épais et éclatant, pouvant se prolonger dans l'espace. C'est en raison de leur taille imposante, de la richesse harmonique de leurs sons et de leur capacité à produire une gamme cohérente, que les fanzhong sont qualifiées de « grandes cloches aux sons harmonieux », propres à émouvoir les auditeurs.

Apparues sous la dynastie des Han, aux environs de notre ère, les cloches fanzhong ont connu une évolution continue jusqu'à nos jours. Si le vocable fanzhong désigne, au sens strict, des cloches réservées aux rituels bouddhiques, il doit être compris comme un terme générique définissant les « grandes cloches aux sons harmonieux », qu'elles soient destinées aux activités liturgiques et quotidiennes des temples bouddhiques fozhong et des temples taoïstes daozhong, aux audiences du palais chaozhong, ou à l'horlogerie baoshizhong pour marquer les heures et les veilles.

Parmi les fanzhong du nord de la Chine, celles de la capitale portent, de manière plus exclusive, le motif du dragon.

 

Pour aller plus loin

Questionnaire :
Vérifiez vos connaissances
       
Médiathèque de la Cité de la musique - accueil